Ancien CFPM - Laureen Rose - nomination aux Lindors de Guyane, dans la catégorie « interprète féminine de l’année »

June 30, 2016

Née le 1er décembre 1990 à Cayenne, Laureen Rose grandit à Montjoly en Guyane. 

Laureen Rose est une exploratrice musicale, elle est bercée par la musique afro-américaine et adore la Soul et le Rn’b. Elle aime les messages d’espoir, d’amour et l’émotion qui s’en dégage. Ses influences sont Whitney Houston, Mickael Jackson, Brian MC knight, Toni Braxton, brandy, John legend, Tanya Saint Val, Jean Michel Rotin, Morgan Heritage et Jah Cure.


A l’âge de 16 ans, elle participe au concours inter-lycées de Guyane et représente le lycée Anne- Marie Javouhey, face à des candidats venus des Antilles (Martinique, Guadeloupe, Saint-Martin, Trinidad, Surinam …). Elle y interprète « Love » de Keyshia Cole et remporte la première place du classement régional, à savoir, un single produit par Ali Angel, Warren et Gilles Griffith.

Dès lors, elle enregistre son premier morceau «Dis-moi oui». Le succès est immédiat. Tout s’enchaîne, studios, interviews, prestations … durant toutes les vacances scolaires de 2007. Elle est entourée d’une très bonne équipe et convoite le milieu artistique aux cotés de nombreux artistes.

Après l’obtention de son baccalauréat, elle part étudier la musique dans une prestigieuse école parisienne, le CFPM de Paris. Avec des amis étudiants, ils créent le groupe « Karibean groove concept » dans lequel elle interprète de nombreuses reprises. Ils se produisent dans de nombreux bars parisiens.

En 2014, elle fait l’avant-première du concert de Warren au Bataclan, à Paris et est également son invitée au stade de Baduel en Guyane. Sur scène, son énergie et son émotion sont acclamés par son public. En juillet, elle sort son deuxième single 123 soleil. Elle est appelée par Fanny J sur l’album « mes vérités ». Elle co-écrit et interprète le titre « Desperate Cub Wife » aux cotés de Thayna et de Fanny J sur l’album « mes vérités » de cette dernière.


En 2015, elle est choriste pour les concerts de l’artiste Louisy Joseph (variété française) et du groupe de reggae « Colocks ». Dj Kaprisson la sollicite ensuite sur les albums de « Mc Janick » (reggae/ dancehall) et « Ti Milla » (Reaggae Pop) afin d’effectuer les chœurs d’une dizaine de titres. 
Elle sort son troisième single solo intitulé « Badang », au printemps 2015 dans un genre qui lui est jusqu’alors inconnu,  l’Azonto. Elle fera une dizaine de date, durant l’été 2015 afin de promotionner ce titre sur le territoire guyanais. Le 5 septembre elle organise avec son équipe son premier concert privée, « mon univers », en piano-voix, dans un pub de sa commune natale « Montjoly ». Elle est accompagnée du pianiste Eduardo Cuardo-Alvarez et interprète un répertoire éclectique, où elle reprend une quinzaine de morceaux de soul, de reggae, de zouk et des standards de Jazz, devant près de 200 personnes. Dans le même mois sa nomination aux « Lindors de Guyane, dans la catégorie « interprète féminine de l’année » confirme le bon départ musical de la jeune artiste.
De retour à Paris, où elle réside depuis plusieurs années, Laureen Rose continue à travailler sa musique et entame de nouveaux projets qui verront bientôt le jour avec une éventuelle signature dans les jours prochains.
 

 


Sources :

https://www.facebook.com/Laureen-Rose-875644159120338/

https://play.google.com/store/music/album/Laureen_Rose_Pour_toi?id=Bxwswsxlvxbksxy7tr4rntqsiqu

 

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

L'AFDAS décerne une note qualité au CFPM de 18,4/20 !

April 15, 2019

1/10
Please reload

Posts récents

November 1, 2019