top of page
musique d'enregistrement

Certification
Technicien du son (1 an)

Vous souhaitez intégrer ce cursus ?
Cursus connexes

 

Stage de sonorisation
Bachelor Technicien du son

Ableton Live

Pro-Tools

Certification AVID Pro-Tools 110

Certification RNCP35223BC04
Mixer et tr
aiter les pistes audios d’une production musicale

PARIS | MARSEILLE | LYON
 RENNES | ROUEN | NANTES
BORDEAUX | TOULOUSEMONTPELLIER

musiques électroniques.JPG

Remplissez le formulaire en ligne pour obtenir le dossier d'information et d'inscription. Envoyez votre candidature. Participez aux auditions afin d'intégrer une de nos filières en cursus professionnel.

Cliquez pour accéder aux tarifs des formations

PROCHAINE SESSION

01/10/2024 AU 30/06/2025

Public visé

  • Cette certification vise à répondre aux besoins de compétences pour accéder à la profession de technicien du son dans le domaine des musiques actuelles.

  • Elle s’adresse aux techniciens du son amateurs ou en voie de professionnalisation ayant une expérience personnelle significative dans le traitement du son.

  • Elle convient également à ceux qui souhaitent se perfectionner rapidement et/ou devenir professionnels dans le domaine des techniques du son.

Si vous avez des besoins spécifiques ou si vous êtes en situation de handicap, nous vous proposons un accompagnement tout au long de votre formation. Prenez contact avec le référent handicap de votre centre de formation à l’adresse handicap@cfpmfrance.com.

 

Prérequis

Le candidat doit avoir :

  • Pratique personnelle significative (3 ans minimum)

  • Projet professionnel aligné sur les objectifs de la formation

  • Intérêt pour la technologie : Le métier de technicien du son implique une maîtrise des équipements techniques. Avoir un intérêt pour les technologies complexes est donc un préalable.

  • Projet artistique :  Le technicien du son contribue à des projets artistiques. Il ne se limite pas à appuyer sur des boutons, mais s'inscrit dans une démarche créative.

  • Compétences avérées pour travailler en équipe.

  • Grande motivation et discipline de travail.

  • Age d'au moins 18 ans (dérogation à partir de 16 ans sur demande avec accord parental).


Admission sans le bac. Niveau scolaire 3 minimum et/ou avec candidature motivée.

26952608_918979391593699_1766815580712545397_o.jpg
bachelor.JPG

Objectif visé

Le titre de technicien du son ou d’ingénieur du son désigne le responsable de la chaîne de la prise de son et de la fabrication d’un enregistrement diffusé en direct ou sur un support. Doté de connaissances artistiques, techniques et humaines, il est un partenaire essentiel de l’artiste comme de l’ensemble de l’équipe technique.

Le technicien du son est capable de :

Captation et enregistrement des sons
C1.1-Évaluer l’acoustique d’un lieu à l’aide de mesures acoustiques afin d’orienter ses choix techniques
C1.2-Choisir le matériel adapté aux différents types de son afin de répondre aux demandes (cahier des charges) 
C1.3-Placer les micros pour capter les différentes sources selon un plan prédéfini 
C1.4-Modifier les réglages lors de simulations préalables afin d’adapter les paramètres de la prise de son en fonction des différents aléas 
C1.5-Encadrer les intervenants afin d’optimiser les prises de son des différentes sources à l’aide de sa culture musicale selon le plan prédéfini 
C1.6-Enregistrer les sons afin d’anticiper la post-production prévue
 
Édition, mixage et mastering des sons
C2.1-Paramétrer une station de travail audionumérique et périphériques de traitement pour pouvoir réaliser la post-production 
C2.2-Réalisation de l’édition des pistes audio en les traitant séparément à l’aide d’une station de travail audionumérique afin de supprimer les imperfections 
C2-3-Mixer les pistes sonores afin d'en faire un seul morceau à l’aide des outils de traitements fréquentiels, dynamiques et temporels 
C2-4-Réaliser le mastering du son à l’aide de logiciel spécifique afin de prendre en compte les normes de diffusion demandées
 
Réalisation d’une petite et moyenne sonorisation
C3.1-Évaluer l’acoustique du lieu de diffusion du son à l’aide de la fiche technique de la salle afin de l’améliorer
C3.2-Prendre en compte les normes de diffusion sonore selon la législation en vigueur dans les lieux publics afin de prévenir les risques auditifs
C3.3-Installer les équipements de diffusion et de prise de son selon un plan d’implantation pour capter chaque source sonore individuellement
C3.4-Traiter les sources sonores captées, à l’aide de consoles de mixage et périphériques afin d’améliorer les sons en direct

Durée et organisation

La formation se déroule durant une année avec des sessions du 1er octobre au 30 juin. Les enseignements se déroulent du lundi au vendredi, de façon discontinue dans le créneau de 8h à 21h selon le planning du parcours individuel et hors congés scolaires. Les stages en entreprise ont lieu les soirs, week-ends et périodes d'interruption de vacances.

Moyens pédagogiques

Les formations se déroulent selon la section choisie dans de salles de cours équipées pour l’enseignement théorique et des plateaux techniques équipés : studio de répétitions, salle informatique, studio d’enregistrement et salle de concert. Un accès internet et une imprimante-photocopieur sont mis à disposition des stagiaires pour la recherche de ressources pédagogiques.  Des listes d’entreprises partenaires sont proposées pour les stages en entreprise.

Programme et contenu

Captation et enregistrement des sons

  1. Évaluation acoustique :

    • Mesurer l’acoustique d’un lieu pour orienter les choix techniques.

    • Utiliser des mesures acoustiques pour évaluer la qualité sonore du lieu.

  2. Choix du matériel :

    • Sélectionner le matériel adapté en fonction des types de sources sonores.

    • Répondre aux demandes spécifiques (cahier des charges) en matière d’équipement.

  3. Placement des micros :

    • Positionner les microphones selon un plan prédéfini.

    • Optimiser la captation des différentes sources sonores.

  4. Réglages et adaptation :

    • Ajuster les paramètres de prise de son en fonction des aléas (simulations préalables).

    • Encadrer les intervenants pour optimiser la qualité des enregistrements.

  5. Enregistrement des sons :

    • Anticiper les besoins de la post-production en enregistrant les sons.

Édition, Mixage et Mastering des Sons

  1. Paramétrage de la station de travail audionumérique :

    • Configurer une station de travail audionumérique et les périphériques de traitement.

    • Préparer l’environnement pour la post-production.

  2. Édition des pistes audio :

    • Traiter séparément chaque piste audio pour supprimer les imperfections.

    • Utiliser la station de travail audionumérique pour éditer les enregistrements.

  3. Mixage des Pistes Sonores :

    • Fusionner les pistes en un seul morceau.

    • Appliquer des traitements fréquentiels, dynamiques et temporels.

  4. Mastering du Son :

    • Utiliser un logiciel spécifique pour respecter les normes de diffusion.

 

Réalisation de Sonorisations

  1. Évaluation Acoustique du Lieu de Diffusion :

    • Analyser la fiche technique de la salle pour améliorer l’acoustique.

    • Prendre en compte les normes de diffusion sonore en vigueur dans les lieux publics.

  2. Installation des Équipements :

    • Implanter les équipements de diffusion et de prise de son selon un plan.

    • Capturer chaque source sonore individuellement.

  3. Traitement en Direct :

    • Utiliser des consoles de mixage et des périphériques pour améliorer les sons en direct.

Disciplines :

  • Musique Assistée par Ordinateur (MAO)

  • Pratique en studio d’enregistrement

  • Sonorisation

  • Théorie du Son

  • Travaux Pratiques

  • Formation Musicale

  • Technologie des équipements

  • Anglais 

  • Environnement professionnel

  • Histoire de la musique

  • Production sonore

  • Mixage et montage

  • Acoustique appliquée / Culture musicale / Environnement informatique

Studio d'Enregistrement

Évaluation et sanction de la formation

 

Evaluation de la formation

E1-Présentation d’un enregistrement 
Réalisation d’une production concrète

Objectifs visés
Ces enregistrements doivent illustrer le niveau technique du candidat dans la pratique de la prise de son et son potentiel de créativité. 

Modalité de déroulement
L’évaluation est une mise en situation sur la base d’une demande d’un client. Les techniciens du son doivent remettre et présenter un enregistrement original, sous sa forme brute, d’une prise de son acoustique comprenant au moins trois pistes de diverses sources. Le candidat doit joindre un argumentaire écrit pour expliquer l’ensemble de sa démarche.
Format : Réalisation d’enregistrements sur un lieu de production et présentation sous forme numérique à un jury et un rapport expliquant son travail. Le produit est d'une durée de 5 minutes maximum.

 

E2- Présentation d’une production sonore prête à la diffusion
Réalisation d’une production concrète
Objectifs visés
Réaliser une production sonore de niveau professionnel, s’assurer de la qualité sonore, de la qualité des différentes pistes et les traiter en fonction du produit final et des standards de l’industrie, commenter son travail et identifier les axes d’amélioration.

Modalité de déroulement
L’évaluation est une mise en situation sur la base d’une demande d’un client. Les techniciens du son doivent remettre une production sonore sous les trois formes : brute, mixée et finie masterisée, et expliquer le processus de réalisation.
Le candidat doit joindre un argumentaire écrit pour expliquer l’ensemble de sa démarche.
Format : le produit sous sa forme brut et finie est d’une durée de 5 minutes comprenant un minimum de 3 sources différentes et présentation à un jury. Un rapport expliquant le travail.

 

E3- Sonorisation d’un événement
Mise en situation professionnelle reconstituée

Objectifs visés
Gérer la sonorisation d’un petit événement de la mise en place du matériel à la diffusion du son en vue d’obtenir le résultat souhaité

Modalité de déroulement
Pour cette épreuve, les candidats peuvent se constituer en groupe en fonction des complémentarités possibles et/ou recherchées.
Les candidats disposent d’événements organisés par la structure durant lesquels ils sont mis en situation professionnelle afin de gérer la partie sonorisation. Il sera demandé de répondre à des problématiques précises (exemple l’effet Larsen) et d’exprimer des solutions techniques d’amélioration dans le cadre d’un projet précis.
Format : Mise en situation professionnelle. Durée par groupe de 30 minutes minimum. Le candidat reconnu handicapé (RQTH) bénéficie d’un accès à un poste de travail adapté à son handicap, de la possibilité d’utiliser ses outils et d’un tiers-temps supplémentaire sous l’encadrement du référent handicap.

 

E4-Études de cas pratiques
Mise en situation professionnelle reconstituée

Objectifs visés
Sélectionner les cadres et les moyens permettant de réussir une carrière du candidat en fonction d’un projet professionnel, savoir provoquer des opportunités et gérer sa carrière de manière professionnelle

Modalité de déroulement
Pour cette épreuve, les candidats sont confrontés à différentes situations professionnelles et doivent cocher les solutions et les traitements des situations qui leur semblent être les plus adaptées. Les questions concernent des aspects juridiques, comptables, administratifs et également de nombreux aspects liés à l’activité professionnelle : gestion de ses réseaux sociaux sur Internet, techniques de référencement, réalisation d’une présentation de ses activités, etc. Les cas sont basés sur des mises en situations professionnelles.
Format : épreuve écrite en temps limité au centre de formation et présentation numérique de son activité sur un ou plusieurs réseaux sociaux. Le candidat reconnu handicapé (RQTH) bénéficie de la possibilité d’utiliser ses outils adaptés à son handicap et d’un tiers-temps supplémentaire.

 

Une notation de contrôle continu est délivrée chaque fin de trimestre. Un examen théorique et pratique a lieu en fin de session. Il donne lieu à des notations pondérées à 50% avec la moyenne des notes de trimestre. Une série de notations annuelles est ainsi obtenue pour les compétences visées. Un jury valide les compétences.

 

Sanction de la formation

Certificat de compétences CFPM

Débouchés professionnels

Ce métier peut comporter plusieurs modes d’exercice ou spécialisations : réalisateur ou directeur artistique, producteur (au sens anglo-saxon), réalisateur en informatique, technicien ou assistant son, régisseur son, sonorisateur, designer sonore, chef opérateur du son, preneur de son, bruiteur, monteur son, mixeur / postsynchronisation / post production, superviseur musical, acousticien.

Les principaux métiers :

  1. Technicien du son studio (Mixage et Production Sonore) :

    • Travailler en studio sur des projets musicaux, des fictions, ou des documentaires.

    • Participer au mixage et à la production sonore.

    • Collaborer avec des artistes, des réalisateurs et des producteurs.

  2. Technicien du son dans l’audiovisuel :

    • Contribuer à la production audiovisuelle pour le cinéma, la télévision, la radio, et Internet.

    • Travailler sur des fictions, des documentaires, des publicités, etc.

  3. Régisseur son :

    • Prendre en charge la gestion technique du son lors d’événements en direct.

    • S’assurer que le son est optimal pour le public.

  4. Monteur son :

    • Travailler sur le montage et la post-production audio.

    • Assembler et synchroniser les éléments sonores pour des projets variés.

  5. Studios d’animations et de jeux vidéo :

    • Contribuer à la création sonore pour les animations et les jeux vidéo.

    • Concevoir des effets sonores, des ambiances, et des dialogues.

  6. Mixeur / Postsynchronisation / Post production :

    • Mixer les pistes sonores pour des projets variés.

    • Assurer la synchronisation entre le son et l’image.

  7. Designer sonore :

    • Créer des effets sonores pour des médias (films, jeux vidéo, publicités).

    • Imaginer des ambiances sonores uniques.

  8. Chef opérateur du son :

    • Superviser l’équipe technique lors de tournages (cinéma, télévision).

    • Assurer la qualité sonore sur le plateau.

  9. Preneur de son :

    • Capturer des enregistrements sonores sur le terrain (extérieurs, documentaires, etc.).

Plus d'informations :

- Fiche métier : Technicien du son studio (mixage et production sonore)

- Débouchés, employeurs et revenus

- Offres d'emploi pour musiciens

Anciens élèves

 

Pour toute question sur l'insertion professionnelle : 

contact@intermittents-spectacle.fr

 

bottom of page